Projets Mastère SILAT
Evolution comparée du couvert végétal de 1992 à 2014 dans le bassin d'approvisionnement en bois-énergie de Niamey (Tchad)

Chef de projet : Assoumane Garba

Date de soutenance : Mardi 13 Octobre 2015

Sujet : Evolution comparée du couvert végétal en zone de brousse et en zone agricole de 1992 à 2014 dans le bassin d'approvisionnement en bois-énergie de Niamey (Niger).

Domaines :
Cartographie

Problématique :
Suivi du couvert végétal

Données utilisées :
Télédétection, cartographiques , image Google earth

Territoire concerné :
Niger

Logiciels utilisés :
ERDAS Image, Envi, QGIS Montevervi, R Studio, Excel

Résumé court :


Depuis 1990, le CIRAD travaille en collaboration avec le Ministère nigérien en charge de l’environnement sur l’élaboration des Schémas Directeurs d’Approvisionnement (SDA) en bois – énergie des grands centres urbains notamment la ville de Niamey. Dans cette perspective, les changements dans l’environnement biophysique des différents bassins d’approvisionnement ont été peu étudiés. Il est impérieux de pouvoir évaluer leur ampleur en vue d’y apporter des réponses appropriées. La télédétection et les systèmes d’information géographiques (SIG) sont des outils adéquats pour appréhender ces différents changements, en particulier l’évolution de la couverture végétale.

Résumé long :



Dans un but de gestion et de recherche, une étude sur l’évolution comparée en zone de brousse et en zone agricole de 1992 à 2014 dans le bassin d’approvisionnement  en bois-énergie de Niamey a été réalisée.


L’étude a pour objectif de comprendre comment la dynamique récente du couvert forestier a évolué en fonction de  l’exploitation forestière et des pratiques de gestion des ressources naturelles des populations.


Pour ce faire, six scènes Landsat ont été acquises aux mois de septembre et  d’octobre 1992,2001 et 2014. Elles couvrent l’ensemble de nos trois sites d’étude. En complément, des données cartographiques et des images Google Earth ont été utilisées. Ces couches initiales ont été exploitées pour découper les sites d’étude.


Les opérations de terrain (30jours) ont donné lieu à des enquêtes semi-structurées auprès des populations et des transects de végétation pour caractériser les paysages.


 L’approche méthodologique consiste en une analyse croisée des données d’observation sur le terrain et l’interprétation sous Arcgis  et Qgis des images Google Earth de 2001 et 2014 et des imageries satellitaires Landsat de 1992,2001et 2014. L’interprétation des images  par les différents indices de végétation (NDVI, PVI, TSAVI) a permis de discriminer les zones de brousse et les zones agricoles.


L’analyse des résultats a montré que trois unités majeures structurent le paysage des sites étudiés  (zones de brousse, zones agricoles et sol nu). Les ressources ligneuses de ces unités sont constituées de formations végétales contractées sur les plateaux, de pars agro forestiers  au niveau des glacis. Ces unités constituent des zones d’exploitation du bois-énergie  pour approvisionner la ville de Niamey. Actuellement les brousses tigrées régulières plus productives ont été progressivement remplacées par des brousses tigrées dégradées très peu productives. Par contre les zones agricoles se sont étendues et enrichies en végétation. Par rapport au couvert forestier, la tendance est à la dégradation des zones de brousse contrairement aux zones agricoles qui se reverdissent. Ainsi, l’équilibre écologique est rompu dans les zones de brousse. Ce qui représente plus qu’un danger pour cet écosystème.



Structure commanditaire Commanditaire


Structure encadrante Tuteur


Structure des rapporteurs Rapporteurs
AgroParisTech Pierre Bazile
IRSTEA Eric Barbe

Le mois dernier Janvier 2019 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 1 1 2 3 4 5 6
week 2 7 8 9 10 11 12 13
week 3 14 15 16 17 18 19 20
week 4 21 22 23 24 25 26 27
week 5 28 29 30 31

Connexion

Flux RSS du site

Actualités du site