Projets Mastère SILAT
Évaluation de l'usage de la très haute résolution spatiale pour le suivi de l'état hydrique des cultures

Chef de projet : Audrey Jolivot

Date de soutenance : Lundi 17 Octobre 2011

Sujet :

Domaines :
Télédétection, Cartographie, Analyse statistique

Problématique :
Valider l'utilisation d'images aériennes dans la détection de surfaces stressées

Données utilisées :
Images aériennes (Visible, Proche infrarouge, infrarouge thermique) Données de terrain (mesures permettant le calcul de l'état hydrique de la plante : potentiel foliaire, teneur en eau de la plante, humidité du sol...)

Territoire concerné :
Parcelles de blé dur : Prades et Castries (34) Vergers : St Just, Marsillargues (34)

Logiciels utilisés :
Erdas Imagine 2010 - ArcGis 9.3 (ESRI) - R - Excel

Résumé court :

L'objectif du projet est de comparer des indices issus des images aériennes aux indices d'évapotranspiration issues de mesures de terrain afin de valider l'usage de la télédétection dans l'analyse de stress hydrique.

Résumé long :

L’eau est une ressource très largement utilisée dans le domaine agricole afin d’augmenter les rendements. Or toutes les cultures n’ont pas les mêmes besoins en eau, et pourraient être irriguées en fonction de leur besoin réel. C’est dans ce cadre que le projet Telerieg a pour objectif d’améliorer l’apport en eau des cultures grâce à l’utilisation d’images aériennes. Pour atteindre cet objectif nous allons montrer qu’il est possible d’approcher l’état hydrique des cultures à partir d’images aériennes. La méthode utilisée est la comparaison d’indices d’évapotranspiration calculés à partir d’images aux indices mesurés sur le terrain. Ce rapport présente dans un premier temps comment ont été acquises les données nécessaire à cette comparaison : les mesures de terrain ainsi que les images aériennes dans le visible, le proche infrarouge et le thermique. A partir de ces données, des indices de stress hydrique sont élaborés : WDI et S-Sebi pour la partie télédétection, l’ETR/ETM simulé par le modèle de culture à partir des mesures de terrain. Ces indices sont ensuite comparés afin de déterminer s’il existe un lien et donc s’il est possible d’utiliser les images aériennes pour déterminer l’état hydrique des cultures.



Structure commanditaire Commanditaire
UMR TETIS MTD Sylvain Labbé


Structure encadrante Tuteur
AgroParisTech Marie-Christine Bois


Structure des rapporteurs Rapporteurs
UMR TETIS MTD Jean-Stéphane Bailly
UMR LISAH François Colin

Le mois dernier Juillet 2019 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 27 1 2 3 4 5 6 7
week 28 8 9 10 11 12 13 14
week 29 15 16 17 18 19 20 21
week 30 22 23 24 25 26 27 28
week 31 29 30 31

Connexion

Flux RSS du site

Actualités du site